Introduction

Véritable concentré de trésors, la décoration intérieure du Pavillon Henri II offre au visiteur sculptures, boiseries fines, peintures murales, plafond à caissons, motifs ornementaux à la feuille d’or…

Edifié au XVIème siècle, au cœur du duché de Valois –le plus ancien fief de la monarchie française- le "Pavillon Henri II" fut agrandi et redécoré par le Duc d'Orléans (1725-1785).

"La maison de Monsieur Deviolaine était un palais très apprécié par moi...", écrit Alexandre Dumas dans ses Mémoires.

Vendue en tant que bien national en 1795 à Jean-Michel Deviolaine (proche de Dumas et futur père conservateur des forêts de la couronne), celui-ci en accroît le terrain et en fait ce "palais".

La propriété accueillera ensuite un temps le comte suédois Adolphe Louis Ribbing de Leuven lors de son exil en France.

Résidence ducale, puis résidence royale : le Roi Louis-Philippe achète le Pavillon Henri II en 1843 en biens personnels. Il le conserva jusqu’à sa mort.